Les graines de chanvre… êtes-vous tombé sous le charme ?

Bonjour !
il y a de cela quelques jours, j’ai écris un petit article traitant sur les graines de chia suite à une demande de quelques personnes. Celle-ci s’est avérée être populaire et semble avoir été appréciée ! Donc voilà,  je continue sur ma lancée sur les graines : parlons des graines de chanvre. Vous connaissez ? Si la réponse est oui, encore là, je ne crois pas vous apprendre grand chose, sinon, restez à l’écoute pour les prochaines lignes.

D’où viennent-elles?
Les graines de chanvre proviennent d’une plante originaire de l’Asie centrale : Cannabis sativa (variétés pauvres en THC). Cette plante est cultivée depuis des millénaires car elle est utilisée pour de multiples usages : sa tige sert à fabrication de cordages, de toiles, de vêtements et même de papier. Les variétés utilisées pour l’alimentation sont faibles en THC, le site Passeport Santé explique bien cela : Les graines et l’huile de chanvre sont arrivées sur le marché des produits naturels au Canada, à la suite de l’adoption, en 1998, du Règlement sur le chanvre industriel. Bien que la marijuana et le chanvre dit « industriel » proviennent de la même plante (Cannabis sativa), les variétés utilisées sont très différentes au chapitre de leur teneur en THC (tétrahydrocannabinol, l’élément psychotrope de la marijuana). Ainsi, la teneur en THC est strictement réglementée et vérifiée par Santé Canada dans le cas des variétés utilisées à des fins industrielles (papier, textiles, matériaux de construction, etc.), ou alimentaires. » On en cultive beaucoup au Canada dans de nombreuses régions, en particulier au Manitoba.

Ça ressemble à quoi ?
Les graines de chanvres sont de couleurs verte et blanche et ont une texture particulière qui est légèrement croquante sous la dent. Elles ont un goût léger de noix et présentent une petite amertume qui n’est pas désagréable.

Pourquoi devrais-je en ajouter à mon alimentation ?
Parce que, encore une fois, ces petites graines font partie de la famille des superfoods et sont une très bonne source d’oméga-3 végétaux ! Cet aliment contient des oméga-3 (24%) et 6 dans un ratio idéal 3:1, de l’acide gamma-linolénique (AGL), un autre type de gras bon pour la santé, des fibres solubles et insolubles, de la vitamine E, du magnésium, du zinc et un peu de fer. Un autre élément intéressant qui caractérise ces petites graines est la qualité de leurs protéines. En effet, celles-ci sont de très bonne qualité si on les compare d’autres du règne végétal. Elles sont aussi facile à digérer en raison de l’absence d’inhibiteur de trypsine, une enzyme qui « digère » les protéines. Enfin, leur contenu en oméga-3 leur confère des propriétés anti-inflammatoires.

Et maintenant, comment la prépare-t-on ?
Les graines de chanvre n’ont pas de propriétés exceptionnelles d’absorption de liquide comme les graines de chia. Pas besoin de les moudre non plus. On les utilise simplement telles quelles comme « ajout » dans n’importe quelle recette : saupoudrées sur des salades, soupes, potages et dans les préparations de gâteaux, muffins, biscuits, barres granola, etc… Personnellement, je les ajoute quotidiennement à mon gruau, mes céréales ou mes smoothies du matin.

Le blog My New Roots propose une délicieuse recette de barres granola, faciles à faire :
Hemp Protein Granola Bars

Voici aussi une recette que j’ai partagé il y a quelques mois contenant des graines de chanvre : des « céréales » bananes, poires et gingembre
Et finalement dans vos smoothies :

Veillez cependant à bien entreposer vos graines de chanvre au frigo à l’abris de la chaleur et de la lumière, afin d’empêcher la dégradation des gras qu’elles contiennent.

Et les autres produits du chanvre ?
Le chanvre ne cesse d’augmenter en popularité et se présente dorénavant sous plusieurs formes : graines, huile, poudre de protéine… En voici quelques produits en photo pour votre curiosité. Les propriétés nutritives sont semblables aux graines, excepté que l’huile est dénudée de fibres.
J’espère vous avoir transmis quelques connaissances et vous avoir inspiré à ajouter ce superaliment à votre alimentation, à moins que celui-ci n’en fait pas déjà partie !  Si vous avez des questions, n’hésitez pas à en laisser dans la section commentaires !

Catherine

Publicités

Des biscuits au chocolat… crus !

Bonjour !
et bien oui, vous avez bien lu ! Des biscuits au chocolat crus qui sont aussi délicieux que des cuits, je vous le jure ! Pour preuve, ceux que j’ai ont survécus 1 1/2 journée sur le comptoir… (j’ai pas été seule à les manger tout de même).
Si vous êtes fans de chocolat comme moi, vous aimez tout ce qui sent le chocolat, goûte le chocolat et les chocolats de toutes les couleurs et les saveurs, en passant du piment fort au zeste d’orange.., Ah, quoi de plus sensationnel que de laisser fondre un carré de chocolat noir à la fleur de sel et prendre le temps de déguster tous ses arômes? Bon j’arrête ou je vais aller au magasin m’en acheter… 🙂
Pour faire diversion, voici la recette que je voulais vous partager et qui met en vedette ce fabuleux ingrédient !

Biscuits crus double chocolat (adaptée livre Whole Food to Thrive de Brendan Brazier) 
Ce qu’il vous faut, pour 1 1/2 douzaine
1/4 t de noix de coco râpée non-sucrée
1/3 t de farine de noix de coco (si vous en avez pas sous la main comme moi, de la farine de chanvre ou de sarrasin fait aussi bien)
2 ctble de poudre de cacao de bonne qualité
2 cthé de poudre de maca
1 ctble de sucre turbinado (si vous le désirez)
pincée de sel
2 ctble de beurre d’amande naturel
1/2 cthé d’extrait de vanille
3/4 t de date Medjool (il faut absolument prendre ce type de date et pas d’autres 🙂 )
1 3/4 onze de chocolat noir, haché en morceaux fins

Mettre la noix de coco, la farine de coco, la poudre de cacao, le maca, le sucre et le sel dans un mélangeur. Mélanger légèrement en appuyant par coup, et ajouter ensuite le beurre d’amande et la vanille et ajouter les dates par petites quantités.
Réduire en purée jusqu’à l’obtention d’une belle pâte foncée et qui commence à prendre en « boule ».
La pâte doit coller ensemble facilement lorsque vous en presser une petite quantité entre vos doigts. Si elle est trop sèche, ajouter un peu d’eau (pas plus de 1/2 c à thé à la fois). Si trop humide, ajouter un peu de farine de coco.
Transférer la pâte dans un bol et ajouter les morceaux de chocolat. Mélanger. Avez vos mains, façonner des boules d’environ 1 c à table. Placer dans une assiette et les aplatir légèrement pour leur donner un allure de biscuit. Et voilà !
Et voilà !
Je vous reviens prochainement avec un article qui parlera des graines de chanvre, un autre aliment à découvrir !

Catherine

« Céréales » banane, poire et gingembre

Allo !!

Comment se déroule votre semaine ? Pour ma part, je suis en mi-session, mais malheureusement, cela ne signifie pas une semaine de congé proprement dit ! Le vrai terme qu’on devrait utiliser a mon avis, c’est une semaine de « mise à jour » parce que même si on a pas de cours, le tout s’arrange pour qu’on ai des examens en revenant et des travaux à remettre… alors vous voyez pourquoi ! Heureusement, je tente de m’accorder quelques temps pour essayer de nouvelles recettes ! En voilà justement une pour le petit déjeuner.

Depuis que j’ai essayé et adopté la recette de crème Budwig à boire de Brutalimentation à la mi-septembre, je me prépare des smoothies presque à tous les matins, en y ajoutant différents fruits et différentes graines, toujours dans le but d’augmenter le potentiel nutritif de mon déjeuner !  Parfois, quand j’ai un peu plus de temps je me prépare cette recette de « céréales » tirée du livre Thrive Diet de Brendan Brazier, ce triathlète de la Colombie-Britannique bien connu dans la blogosphère. J’ai tendance à délaisser grandement tout ce qui est transformé et à essayer le plus possible de faire tout moi-même. Cette recette que je vous partage est remplie de « power food » comme disent les anglophones, c’est-à-dire des super-aliments qui fournissent une grande quantité de nutriments au corps pour leur volume.

« Céréales » banane, poire et gingembre

1 banane
1 poire
1 date fraîche
1 c. à soupe ou plus d’amandes crues (non-rôties ou salées)
1 noix du Brésil
1 c. à table de graines de lin moulues
1 c. à table de graines de chanvre
1 c. à thé de cacao cru ou de caroube
1/2 c. à table de gingembre frais râpé
1/4 tasse de millet soufflé (facultatif)
1 tasse de boisson non-laitière de votre choix (j’ai utilisé de la boisson d’amandes)

Couper la banane et la poire en morceaux. Dénoyauter la date et la couper également en petits morceaux. Couper les amandes  et la noix du Brésil en morceaux si désiré. Ajouter tout le reste des ingrédients et mélanger à la cuillère. Ajouter la boisson non-laitière au goût ! Pour ma part, comme c’est l’automne et qu’il fait plus frais, j’aime faire chauffer ma boisson d’amandes au micro-ondes quelques secondes pour avoir un bon déjeuner tiède et réconfortant !

 Vous avez là un bol de « céréales » bien plus nutritif que plusieurs autres bols de céréales raffinées du commerce souvent remplis de sucres et d’agents de conservation dont on ne peut pratiquement pas prononcer le nom !  Juste à titre d’information, la banane fourni environ 450 mg de potassium (dépendament de la grosseur), la poire fourni 5 g de fibres et du cuivre, les graines de lin et de chanvre apportent des oméga-3 végétaux, les amandes fournissent du magnésium, du manganèse, du cuivre, de la vitamine E et B2 et la noix du Brésil apporte assez de sélénium pour combler notre apport quotidien recommandé ! De quoi à donner envie de changer de petit déjeuner !

Catherine