Les graines de chanvre… êtes-vous tombé sous le charme ?

Bonjour !
il y a de cela quelques jours, j’ai écris un petit article traitant sur les graines de chia suite à une demande de quelques personnes. Celle-ci s’est avérée être populaire et semble avoir été appréciée ! Donc voilà,  je continue sur ma lancée sur les graines : parlons des graines de chanvre. Vous connaissez ? Si la réponse est oui, encore là, je ne crois pas vous apprendre grand chose, sinon, restez à l’écoute pour les prochaines lignes.

D’où viennent-elles?
Les graines de chanvre proviennent d’une plante originaire de l’Asie centrale : Cannabis sativa (variétés pauvres en THC). Cette plante est cultivée depuis des millénaires car elle est utilisée pour de multiples usages : sa tige sert à fabrication de cordages, de toiles, de vêtements et même de papier. Les variétés utilisées pour l’alimentation sont faibles en THC, le site Passeport Santé explique bien cela : Les graines et l’huile de chanvre sont arrivées sur le marché des produits naturels au Canada, à la suite de l’adoption, en 1998, du Règlement sur le chanvre industriel. Bien que la marijuana et le chanvre dit « industriel » proviennent de la même plante (Cannabis sativa), les variétés utilisées sont très différentes au chapitre de leur teneur en THC (tétrahydrocannabinol, l’élément psychotrope de la marijuana). Ainsi, la teneur en THC est strictement réglementée et vérifiée par Santé Canada dans le cas des variétés utilisées à des fins industrielles (papier, textiles, matériaux de construction, etc.), ou alimentaires. » On en cultive beaucoup au Canada dans de nombreuses régions, en particulier au Manitoba.

Ça ressemble à quoi ?
Les graines de chanvres sont de couleurs verte et blanche et ont une texture particulière qui est légèrement croquante sous la dent. Elles ont un goût léger de noix et présentent une petite amertume qui n’est pas désagréable.

Pourquoi devrais-je en ajouter à mon alimentation ?
Parce que, encore une fois, ces petites graines font partie de la famille des superfoods et sont une très bonne source d’oméga-3 végétaux ! Cet aliment contient des oméga-3 (24%) et 6 dans un ratio idéal 3:1, de l’acide gamma-linolénique (AGL), un autre type de gras bon pour la santé, des fibres solubles et insolubles, de la vitamine E, du magnésium, du zinc et un peu de fer. Un autre élément intéressant qui caractérise ces petites graines est la qualité de leurs protéines. En effet, celles-ci sont de très bonne qualité si on les compare d’autres du règne végétal. Elles sont aussi facile à digérer en raison de l’absence d’inhibiteur de trypsine, une enzyme qui « digère » les protéines. Enfin, leur contenu en oméga-3 leur confère des propriétés anti-inflammatoires.

Et maintenant, comment la prépare-t-on ?
Les graines de chanvre n’ont pas de propriétés exceptionnelles d’absorption de liquide comme les graines de chia. Pas besoin de les moudre non plus. On les utilise simplement telles quelles comme « ajout » dans n’importe quelle recette : saupoudrées sur des salades, soupes, potages et dans les préparations de gâteaux, muffins, biscuits, barres granola, etc… Personnellement, je les ajoute quotidiennement à mon gruau, mes céréales ou mes smoothies du matin.

Le blog My New Roots propose une délicieuse recette de barres granola, faciles à faire :
Hemp Protein Granola Bars

Voici aussi une recette que j’ai partagé il y a quelques mois contenant des graines de chanvre : des « céréales » bananes, poires et gingembre
Et finalement dans vos smoothies :

Veillez cependant à bien entreposer vos graines de chanvre au frigo à l’abris de la chaleur et de la lumière, afin d’empêcher la dégradation des gras qu’elles contiennent.

Et les autres produits du chanvre ?
Le chanvre ne cesse d’augmenter en popularité et se présente dorénavant sous plusieurs formes : graines, huile, poudre de protéine… En voici quelques produits en photo pour votre curiosité. Les propriétés nutritives sont semblables aux graines, excepté que l’huile est dénudée de fibres.
J’espère vous avoir transmis quelques connaissances et vous avoir inspiré à ajouter ce superaliment à votre alimentation, à moins que celui-ci n’en fait pas déjà partie !  Si vous avez des questions, n’hésitez pas à en laisser dans la section commentaires !

Catherine

Publicités

Lumière sur le Magnésium…

Bonjour !

En ce jour pluvieux et plutôt frais (eh oui ici nous n’avons pas de canicule!), j’aimerais utiliser mes connaissances acquises en Nutrition pour vous les partager ! Et si on commençait par le magnésium, ce macrominéral plutôt oublié ?

On parle beaucoup du calcium, du fer… mais rarement du magnésium ! Et bien, malgré qu’il est assez bien distribué dans la plupart des aliments, il est malgré tout essentiel !

Qu’est-ce que le magnésium ?

Le magnésium est un macrominéral que l’on retrouve dans des proportions de 55-60% dans nos os et de 20-25% dans nos muscles.

Quel est son rôle dans notre corps ?

Le magnésium a plusieurs fonctions dans l’organisme humain.
D’abord, il est essentiel dans l’activation enzymatique, c’est-à-dire qu’il joue un rôle majeur dans de nombreuses réactions dans notre corps. Par exemple, le magnésium active la production d’énergie lorsqu’on consomme des aliments, ainsi que sa dégradation lorsque l’on fait de l’exercice notamment.
Le magnésium joue un rôle important dans la contraction musculaire, la transmission d’influx nerveux ainsi que dans la coagulation sanguine. Il joue entre autres le rôle de relaxant musculaire et il est donc très important pour le bon fonctionnement cardiaque. Avec le calcium, il aide aussi à contrôler la pression sanguine et contribue au bon fonction du système respiratoire.


Le magnésium a aussi un rôle très important dans synthèse protéique, ce qui signifie qu’il a un rôle central dans la « construction » de notre corps entier ! Pour les adeptes d’entraînement , le magnésium est très important pour vous ! Lorsque vous vous entraîner ou que vous lever des poids, par exemple, il se produit des microdéchirures dans vos muscles. En période post-entraînement, les muscles doivent se reconstruire… et qui vient leur donner une collaboration précieuse ? Le magnésium ! Une alimentation comportant de bonnes sources de magnésium peut donc jouer un rôle important dans la récupération.
Le magnésium aide aussi à améliorer la stabilité du calcium dans les os et dans l’émail dentaire.

Combien faut-il de magnésium par jour  et quelles sont les sources alimentaires ?

Pour les personnes âgés entre 19-30 ans, il est recommandé de consommer 400 mg/jour pour les hommes et 310 mg/j pour les femmes. Pour les personnes âgées de 31 ans et +, on recommande 420 mg/j pour les hommes et 320 mg/j pour les femmes.

Les légumineuses, les graines, les noix, les grains entiers, le germe de blé et les légumes vert foncé et feuillus  sont de bonnes sources de magnésium. Des exemples ? (source Passeport Santé)
– 250 ml d’haricots de soya rôtis à sec fourni 414 mg de magnésium.
– 250 ml d’haricots  noirs ou blancs, ou de lima donne 127-191 mg.
– 60 ml d’amandes rôties à sec fourni 99-109 mg.
– 30 g de céréales All-Bran 100 % son fourni 111 mg.
– 125 ml d’épinards bouillis fournis 83 mg.
– 100 g de flétant de l’Atlantique fourni 107 mg.

Je trouve important de mentionner que le raffinage, notamment celui des céréales, ainsi que la transformation des aliments réduisent beaucoup leur teneur en ce précieux minéral. En d’autres mots, une personne ayant une bonne alimentation équilibrée qui comporte beaucoup de grains entiers, de végétaux, de fruits et légumes comble facilement ses apports !!
Qu’arrive-t-il en cas de carence ?
Lorsqu’une personne manque de magnésium dans son organisme, les symptômes qui apparaissent sont des crampes et des contraction musculaires incontrôlées, des engourdissements ainsi qu’une irrégularité du rythme cardiaque. Une personne peut également avoir une perte d’appétit, des nausées, des vomissements ou de la fatigue.

Et en surdose ?
Si une personne prend des suppléments de magnésium (qui est plutôt injustifié à mon avis si une personne adopte une alimentation équilibrée), l’apport maximal qui doit être fourni est de 350 mg/j. Une surdose peut amener à des problèmes rénaux notamment.

*Toutes ces informations proviennent de mes notes de cours ainsi que du site Passeport Santé.

Voilà !
J’espère que je vous ai pas trop surchargé d’information 🙂

Bonne soirée !